1. Accès au droit

Intervention AFPAD accès au droit

Ce Point d’Accès au Droit est un lieu :

-  D’accueil gratuit et permanent qui permet d’apporter une information de proximité sur les droits et les devoirs des citoyens,

-  D’accueil accessible aux personnes fragilisées, en état de précarité et qui met, gratuitement, des professionnels à leur disposition,

-  D’écoute, d’orientation et d’accompagnement des personnes démunies dans leurs démarches auprès des institutions judiciaires ou administratives ; un lieu pour aider ces personnes à connaître, à faire connaître et à retrouver leurs droits en leur apportant conseil, assistance et accompagnement,

-  D’aide à la prise de conscience des personnes de la teneur de leurs difficultés et de leur capacité à gérer cette situation. Après décodage et analyse de leurs demandes et besoins, un ensemble de solutions leur sera proposé afin qu’ils choisissent, en connaissance de cause, les modalités de résolution de leurs problèmes,

-  D’aide aux victimes de toutes violences (violence conjugale, ...) et d’infractions pénales qui pourront bénéficier, non seulement, d’un suivi pendant toute la procédure mais aussi d’un soutien psychologique qui leur permettra d’apaiser les souffrances dues au traumatisme ou au choc émotionnel,

JPG - 1.5 Mo

-  De dialogue, d’échange, de concertation et de collaboration entre toutes les professions du droit et du social sur les problèmes de l’exclusion et de l’accès au droit,

-  De sensibilisation et d’élaboration des propositions sur les problèmes concernant l’accès au droit,

C’est aussi un lieu d’accueil, d’orientation et d’accompagnement des parents.

Un lieu de soutien à la fonction parentale

Un accueil est assuré tous les jours en direction des familles. Cet accueil est effectué en lien avec l’ensemble des permanences de l’AFPAD et des partenaires municipaux, départementaux et associatifs.

Cet accueil a pour objectif d’apporter un soutien aux familles dans la résolution des difficultés qu’elles rencontrent avec leurs enfants. Il s’agit d’encourager les parents à être acteurs dans la vie de leurs enfants et à les conforter dans leur capacité à être parents. Le travail de mise en lien entre les professionnels des différentes permanences de l’AFPAD et les services municipaux permet une approche globale et cohérente et une réponse adaptée à chaque situation. Il s’agit d’aider les parents à développer leur capacité et leurs ressources pour répondre aux problèmes auxquels ils sont confrontés. C’est un travail sur la responsabilisation et l’autonomie des personnes.

Cette démarche peut s’effectuer de manière individuelle ou collective.

Un accueil individuel

Il s’effectue avec ou sans rendez-vous sous forme d’entretiens. Les personnes prennent le temps d’exprimer leurs difficultés et leurs inquiétudes. Ces entretiens permettent de faire le point sur l’accompagnement et le suivi déjà effectués par d’autres professionnels afin de reprendre contact avec eux et de garantir la cohérence des réponses apportées. Ainsi, un important travail de collaboration se développe avec différents services tels que le service social départemental, les services de protection maternel et infantile, les crèches, les services administratifs de la mairie, le service logement, le commissariat, les centres sociaux, la maison de l’emploi et de l’économie... Les professionnels qui tiennent des permanences à l’AFPAD peuvent être sollicités selon leurs compétences et apporter des réponses en matière de droit. Un maillage s’établit dans l’accompagnement de ces familles qui bénéficient ainsi d’une meilleure articulation des réponses de chaque professionnel. Ces parents dépassés par les problèmes de leur enfant ne savent pas toujours que la violence est le signe d’un échec du dialogue et de la communication, que l’être violent est un « handicapé » du langage qui n’arrive pas à s’exprimer, que c’est un être en souffrance et à l’identité blessée. Cette approche est en parfaite cohérence avec le travail de médiation développé par l’AFPAD.

Une démarche collective

Il s’agit de permettre aux parents d’échanger avec d’autres parents confrontés à la même problématique et aux mêmes interrogations qu’eux. Des moments d’échanges et de rencontres sont organisés avec des partenaires tels que l’association des parents d’élèves, la maison des parents... afin de débattre de thèmes tels que les discriminations, les droits et les devoirs des parents mais aussi des enfants, la citoyenneté...

Posté le mercredi 9 novembre 2005